3 astuces pour se prémunir contre le spoofing et  ?le vol de données bancaires

Le spoofing ou l’usurpation d’identité est aujourd’hui une escroquerie bien rôdée chez les cybercriminels pour soutirer de l’argent à leurs victimes sans qu’elles ne s’en rendent compte. Ou du moins un peu trop tard lorsque le mal est fait.

Ce vol d’argent qui s’amplifie en France mérite un article sur les méthodes pour s’en prémunir. En effet, les hackers ont de plus en plus d’imagination pour pouvoir arriver à leur fin.

Revenons donc sur cette tactique frauduleuse qui consiste à mettre une personne en confiance pour détourner de l’argent de son propre compte bancaire. Mais comment est-ce possible ? Le spoofing ne touchent pas que les personnes âgées et s’oriente désormais vers tous profils.

Conseils sur le Vol de données bancaires et le spoofing

En l’occurrence, il s’agit de mettre en confiance la personne au téléphone pour obtenir une autorisation de prélèvement via des codes tout en sachant que la personne au bout du fil possède déjà une liste de données personnelles conséquentes à votre encontre.

Celles-ci ont pu d’ailleurs être récupérées soit en piratant votre adresse mail ou les services de votre banque. Voici en détail les meilleures recommandations pour se prémunir contre le spoofing.

1- Ne répondre sous aucun prétexte à un mail envoyé par votre banque pour confirmer des données personnelles

Logiquement, votre agence bancaire ne vous demande jamais de reconfirmer des codes ou de rentrer les numéros de RIB. Ainsi, si ce type de mail arrive dans votre boîte de réception, ne les ouvrez surtout pas et communiquez encore moins des données que votre banque possède déjà et n’a nullement besoin.

Si vous voulez en être sûr, fiez-vous à l’adresse de l’expéditeur qui n’est certainement pas légitime et remplit de chiffre ou caractère spéciaux. Placez le mail dans la catégorie « hameçonnage » pour vous débarrasser définitivement des futurs mails pouvant vous être envoyés.

2- Agissez de la même façon pour les appels téléphoniques

Les applications mobiles et sites web sont largement sécurisés dans le secteur bancaire. Les cybercriminels qui tenteront de mettre en pratique la méthode du spoofing le feront donc via voie téléphonique. En se faisant passer pour un conseiller bancaire de votre agence, ils seront très directifs et démonstratifs car ils possèdent déjà plein d’éléments sur votre identité.

Ils souhaiteront donc vous aider sous prétexte d’empêcher des actions frauduleuses sur votre compte afin d’obtenir des codes et autorisations pour eux même vous soutirer l’argent.

Sachez que votre conseiller bancaire ne vous demandera jamais des codes par téléphone. La déontologie l’interdit et cette pratique est inexistante dans le cadre des entretiens.

3-Rendez-vous en cas de doute en agence ou téléphoner directement

Par mesure de précaution, la meilleure chose à faire consiste à directement appeler votre agence ou se rendre sur place. Vous pourrez ainsi prévenir le personnel qui comprendra que des procédés de fraude sont mis en œuvre contre les clients de la banque et pourront aviser tout leur client via SMS.

De plus, le fait de les avertir vous permettra de les mettre au courant du piratage de données. En effet, dans certaines situations, les cybercriminels arrivent même à appeler via le numéro de la banque en piratant le système pour mettre à exécution leur plan.

Autres articles

Ajouter un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.