L’assurance scolaire est-elle obligatoire pour les enfants ?

A chaque rentrée, les établissements scolaires demandent aux parents de fournir le certificat de l’assurance scolaire de leurs enfants. Une décision que les parents exécutent sans aucune remontrance et qui dénote un caractère quasi obligatoire.

Assurance Responsabilité Civile pour son Enfant : Que devez vous savoir ?

Pourtant l’assurance scolaire est aussi un business très juteux dont les groupes d’assurance se frottent les mains à chaque rentrée. Comme un Black Friday, la rentrée de septembre est une manne financière considérable pour les compagnies d’assurances. Avec quelques millions d’adhésion dès la rentrée, la levée de fonds est impressionnante.
Jouer sur le flou est donc le moyen de pouvoir s’assurer des rentes impressionnantes dès les premiers jours d’école. Bien que recommandable, l’assurance scolaire n’est pas en soi une obligation. Faisons donc un petit retour en arrière sur le caractère coercitif dans le cadre scolaire.

Disposer d’une responsabilité civile pour son enfant : un fondement obligatoire

Vous disposez tous certainement d’un contrat habitation multirisques ou automobile auprès de votre banque. Dans le cadre de celle du logement, des clauses prévoient normalement tout le cadre de la responsabilité civile pour vos enfants. En effet, celle-ci couvre tous les membres du foyer dans le cadre d’un contrat ordinaire.
Vérifiez donc au cœur de vos attestations que le cadre légal propice aux enfants est bien stipulé. Si vous demandez à votre compagnie d’assurance de vous fournir le certificat à la date demandée par l’établissement scolaire, vous pourrez sans en faire la demande la recevoir en chaque début de rentrée scolaire par mail.
La responsabilité civile au cœur de ce contrat couvre votre enfant pendant tout le temps scolaire. C’est-à-dire les périodes de cours ainsi que les activités organisées par l’établissement (sortie au gymnase, piscine…).
En revanche, le temps de cantine ou de CLAE (centre de loisir associé à l’école) n’entre pas dans le cadre de la responsabilité civile. C’est donc pour couvrir ces activités précisent que l’assurance avec les options dites extrascolaires devient obligatoire.

L’assurance extrascolaire : primordiale pour assurer toutes les activités dans le cadre de l’école

L’assurance dite extrascolaire fournit donc toutes les garanties propices à l’assurance scolaire et ses à-côtés. Sans cette attestation, il est impossible à votre enfant d’accomplir des sorties prévues en dehors du temps scolaire.
Nous pensons en l’occurrence aux sorties culturelles comme le Musée ou d’autres sites intéressants qui sont uniques dans certaines villes comme le Futuroscope à Poitiers, la Cité de l’Espace à Toulouse, la visite des monuments à Paris.
Enfin, les compagnies d’assurance spécialisées dans le domaine du scolaire comme la MAE prévoit le dispositif de la « garantie individuelle accident ». Ce dispositif va beaucoup plus loin et couvre en l’occurrence votre enfant s’il subit un accident avec des dommages corporels.
C’est donc une garantie supplémentaire à laquelle les directeurs d’école sont très sensibles et recommandent fortement. Dans les faits, avec un paiement annuel oscillant autour des 40 euros par enfant, elle est la meilleure garantie pour les enfants incluant également l’assurance extrascolaire. Pour être en paix, mieux vaut donc souscrire à un contrat incluant ces clauses.
Avec la précarité grandissante en France, les parents ayant plusieurs enfants scolarisés n’ont toujours pas les moyens d’assumer ces frais à la rentrée. Néanmoins, il convient d’en faire une priorité pour dormir plus tranquille.
Autres articles

Ajouter un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.