Quelle différence entre curage et vidange de fosse septique ?

Pour préserver la bonne hygiène et le fonctionnement du système d’évacuation des eaux d’une maison, il est important de curer et de vidanger le caveau septique. Auriez-vous de difficulté à discerner le sens de ces mots ou seriez-vous dans le besoin de ces services d’assainissement ? Découvrez à travers cet article la différence entre le curage et la vidange d’une fosse septique.

Qu’est-ce qu’un curage de fosse septique ?

Pour bien comprendre le curage, il est utile que vous cerniez de prime abord ce qu’est une fosse septique. Il s’agit de toute cavité ou trou creusé destiné à recueillir l’eau ou autre liquide usé, ceci grâce à un système de canalisation adéquat faisant partie du domaine de compétence des professionnels de la plomberie. Autrement dit, la fosse septique est un réceptacle d’aisances de recueillement de déchets fluides décomposables en minéraux, sous l’effet des microbes souvent anaérobiques. Pour ce qui est du curage, il consiste à déboucher, à nettoyer tout le dispositif de canalisation afin de permettre ou de faciliter la libre circulation des déchets ou eaux usées. Pour ainsi dire, curer une fosse, c’est entretenir ses canaux dans le but d’empêcher le dysfonctionnement du système de canalisation et de drainage d’eau. Vous avez sans doute remarqué que jusqu’ici, le nettoyage ne concerne pas la cuve. Dans ce cas, il s’agit d’un curage de fosse septique.

Qu’est-ce qu’une vidange de fosse septique ?

Pour garantir l’assainissement de votre cadre de vie, il est nécessaire de vidanger périodiquement votre caveau septique. Cet entretien consiste à vider de façon professionnelle, la fosse de ses boues et graisses afin de rendre disponible ce trou pour le recueillement des eaux usées. Celles-ci proviennent souvent des douches, des éviers, des baignoires, des Water-Closets ou W.C., etc. En d’autres termes, faire la vidange d’une fosse, c’est aspirer selon le cas, l’eau usée à l’aide d’une machine pompe. Vous pourriez ainsi retrouver le volume initial du réceptacle pour un usage à long terme. Il est important que vous mettiez à profit la vidange pour nettoyer à fond les accessoires comme le préfiltre et le dégraisseur. Bref, il dénote clairement de ces informations que la vidange est l’entretien de la fosse tandis que le curage se limite à la mise au propre des tuyaux de canalisation reliant votre maison à la fosse septique.

Qui doit payer le curage et la vidange de fosse septique ?

Il est logique de savoir à qui revient la charge financière pour bénéficier d’une prestation. En ce qui concerne le curage et la vidange d’une fosse septique, sachez que ces opérations sont gratuites lorsqu’elles sont d’utilité publique. Cependant, si vous êtes propriétaire de la fosse à curer ou à vidanger, il vous revient d’assurer les frais, y compris ceux du diagnostic d’assainissement. Cette tâche est réalisée par le Service Public d’Assainissement Non Collectif, le S.P.A.N.C. Selon la teneur de l’œuvre et la distance, prévoyez un budget compris entre 150 et 600 euros. Ne l’oubliez pas, la vidange est bel et bien une obligation légale du Code de la santé publique à son article L1331-1-1.

Comment curer une fosse septique ?

Cette opération est de la responsabilité des professionnels du métier. Elle peut être à titre préventif ou curatif. Il serait plus prudent de vous désister de tout amateurisme pour ne pas être victime de ses déconvenues. Pour curer votre fosse septique, il serait donc judicieux de solliciter un professionnel agréé. Son intervention consiste à se servir d’une caméra pour repérer la zone bouchée. Ensuite, grâce à un jet d’eau de haut débit, il débouche le canal. Notez qu’il s’agit là d’un curage technique. Dans le cas d’une prévention, le professionnel utilise l’azote et le phosphore en activant ainsi les batteries d’épuration et d’élimination des résidus. Il est utile de savoir que la loi considère le curage comme un acte exceptionnel, et non une obligation légale. Il est toutefois conseillé de le faire souvent, car le curage amoindrit la récurrence de vidange des fosses septiques.

Comment vidanger une fosse septique ?

Pour ce type d’assainissement, le professionnalisme et la délicatesse doivent être de mise afin de ne pas violer les règles de la protection de l’environnement. Vous savez que les eaux du caveau, n’étant pas saines, dégagent une odeur parfois suffocante, nuisible à la santé puisqu’il faut d’abord aspirer cette eau dans un compartiment du camion hydrocureur. Ensuite, il faut extraire les déchets boueux et graisseux à transporter sur le site de dépotage pour un traitement spécifique. À la fin du nettoyage, l’eau pompée est réinjectée dans la fosse. Cette prestation dure moins de deux heures. Après quoi, votre fosse septique est comme neuve. En définitive, il existe une nette différence entre le curage et la vidange d’une fosse septique. Bien qu’étant complémentaire, l’un s’occupe du nettoyage du système de canalisation pendant que l’autre concerne l’entretien du réceptacle. C’est la raison pour laquelle les deux exploitent diverses méthodes d’assainissement.