Les risques et les promesses du Bitcoin : l’histoire de Stefan Thomas

Le casse-tête d’un développeur suisse


Stefan Thomas, un développeur suisse, se retrouve aujourd’hui dans une situation pour le moins délicate. Il possède en effet 7 000 bitcoins, dont la valeur s’élève à près de 253 millions de dollars, mais ne peut y accéder. En cause : il a perdu son mot de passe. C’est en 2011, lorsqu’il travaillait sur un projet de vidéo, que Stefan a été rémunéré avec ces 7 000 bitcoins. À l’époque, cela ne représentait que quelques milliers de dollars.

Aujourd’hui, le prix du bitcoin a atteint des sommets inimaginables. Mais loin d’être des clés classiques, celles qui permettent d’accéder aux bitcoins de Stefan sont dotées d’une protection matérielle hautement sécurisée et extrêmement résistante physiquement. Certaines clés peuvent même s’autodétruire. Stefan avait au départ un total de 10 tentatives pour déverrouiller sa clé, mais en compte désormais seulement huit.

Unciphered, une startup californienne prête à aider Stefan


Face à cette situation, Unciphered, une startup basée en Californie et fondée en 2021 par des cryptographes experts, a proposé de venir en aide au développeur. La société s’était fait connaître en juillet dernier en réussissant pour la première fois à décrypter une IronKey. Un exploit qui n’était pas passé inaperçu et qui avait attiré l’attention du magazine Wired, lequel avait immédiatement voulu mettre Unciphered à l’épreuve.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la startup avait réussi à déchiffrer une autre IronKey en seulement 24 heures. Les histoires comme celle de Stefan intéressent particulièrement cette entreprise, raison pour laquelle elle lui a proposé son aide. Malgré cette offre alléchante, il n’a pas donné son accord pour qu’ils essaient de déverrouiller sa clé.

Stefan Thomas a également consulté d’autres experts en déchiffrement, tels que Naxo et le chercheur indépendant Chris Tarnovsky, sans toutefois parvenir à résoudre son problème.

La double face des crypto-monnaies


L’histoire de Stefan illustre parfaitement la dualité inhérente aux crypto-monnaies : d’un côté, elles promettent une richesse immense, et de l’autre, elles comportent un risque colossal de perte écrasante.

  • Plus de 140 milliards de dollars en bitcoins seraient perdus dans la nature, selon Chainalysis.

  • Les mots de passe sont souvent la seule manière d’accéder aux fonds stockés sur les clés matérielles, et leur perte peut entraîner des conséquences irrémédiables.

  • Des startups spécialisées dans le déchiffrement tentent de venir en aide aux personnes ayant perdu leurs mots de passe. Toutefois, ces opérations ne sont pas garanties et comportent des risques.


Les précautions à prendre pour éviter de telles mésaventures


Afin de ne pas se retrouver dans la même situation que Stefan, il est important de prendre certaines précautions :

  • Notez vos mots de passe sur un support papier. Ne les stockez pas uniquement électroniquement, car cela pourrait être compromis en cas d’attaque informatique ou de panne matérielle.

  • Utilisez des gestionnaires de mots de passe, qui peuvent créer et stocker vos clés de manière sécurisée.

  • Mettez en place un plan de récupération de mot de passe, qui vous permettra de le réinitialiser en cas de perte.


En définitive, l’histoire de Stefan Thomas nous rappelle que si les crypto-monnaies représentent une opportunité incroyable, elles sont également sources de risques qu’il convient de ne pas négliger.