Les bons plans pour économiser sur les carburants

Le prix à la pompe est l’un des sujets les plus irritables chez les Français à l’heure actuelle. Une pièce d’un euro pour un petit litre rend le sujet explosif sur Google.

A telle point que tous les journaux se ruent sur les astuces pour en parler. La crise des hydrocarbures qui résulte des problèmes géostratégiques est donc l’occasion de se remettre en question pour pouvoir sortir la tête de l’eau.

Voici en l’occurrence certains guides qui pourront vous éviter d’avoir la jauge au ras les pâquerettes.

Stopper les comportements de fainéants

Vous devez acheter des clopes au tabac du fond de l’avenue, arrêtez un instant les manières et passez-vous de votre voiture. Pour toute course à proximité, le kilomètre de marche vous fera le plus grand bien. Il vous évitera de consommer pour rien du gasoil et de vous énervez à chaque passage à la pompe. Ce genre de comportements sont les premiers à mériter une remontrance. Nous sommes encore trop nombreux à utiliser notre véhicule par flemme. Pourtant, ce sont en premier lieu ces comportements qui à répétition font baisser l’aiguille sur l’écran.

Utilisez les modes de transport alternatif

Vous ne passerez pas pour un plouc si vous vous rendez au travail à vélo après avoir pédalé 10 km. Bien au contraire, c’est votre capital santé que vous prenez entre vos mains et également votre portefeuille que vous préservez. Imaginez les allers retour économisé du lundi au vendredi sur une période d’un mois. Quasiment la moitié d’un plein d’essence qui aujourd’hui coûte cher pour beaucoup de nos compatriotes.

Enfin, si vous devez parcourir une distance beaucoup plus longue, le covoiturage est aussi un moyen de partager les frais et d’utiliser un seul véhicule en accord avec une autre personne.

Comparez les prix des carburants : une évidence depuis longtemps

Pour nous, c’est une évidence. Les réflexes de travail sur le web poussent à tout optimiser dans la vie. En revanche, bien avant ce nouveau choc pétrolier, trop nombreux sont les Français qui s’arrêtent encore sur la station de l’avenue où les prix du carburant sont supérieurs de 10 cts sur la pompe à essence la moins cher de la ville. Arrêtez les fantaisies et profitez pour mettre l’essence à l’endroit le moins cher en optimisant votre temps avec une autre tâche dans le même secteur.

Bien contrôler la pression des pneus

Un automatisme qui doit se répéter tous les mois. Vous le savez tous, des pneus sous gonflés, ça use plus rapidement la gamme mais surtout ça fait consommer plus de carburant. Alors arrêter d’avoir la flemme et respectez enfin les recommandations qui auraient l’être depuis belle lurette.

Vider votre coffre pour rouler plus léger

Si en période de crise, votre coffre est un foutoir pas possible, réformez-vous ! Débarrassez les kilos superflus en gardant le strict minimum. Vous savez tous que le poids au cœur d’un véhicule influe sur la consommation. On vous le rappelle une fois de plus en cas où ce n’est pas rentrer dans le cabestron.

Ranger votre voiture au garage si possible

Nous voici une fois de plus introduit dans la grande ère civilisationnelle du siphonage. Un plein dans l’os au cœur d’une nuit, ça fait mal. Là on ne parle plus d’économie mais de vol de carburant. De quoi refaire un plein à perte par manque de vigilance. Les véhicules de chantier sont en général les premiers visités. N’attendez pas votre tour dans une période où les renards sont de sortie.

Démarrez et rouler immédiatement avec votre véhicule en hiver

Cette dernière recommandation est là pour éteindre une légende qui existe depuis longtemps. Celle de faire chauffer le moteur en faisant du surplace pendant l’hiver. Une erreur à l’origine d’une surconsommation de carburant. Le comportement approprié consiste à accélérer doucement en avançant pour que les fluides se propagent équitablement au cœur de tous les conduits.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.