L’Ethereum, l’avenir de la blockchain ?

L’Ethereum est la deuxième monnaie virtuelle la plus populaire, après le Bitcoin. Après ce dernier, elle est la star des cryptomonnaies et de la blockchain. Elle constitue une base de données publiques qui enregistre toutes les transactions sur son réseau.

La technologie de la blockchain et la star de la cryptomonnaie

Un sujet qui peut paraitre complexe, il convient dès à présent d’aborder en détail toutes les informations à connaître sur cette cryptomonnaie et sur la blockchain. 

Qu’est-ce qu’une Blockchain ?

Avant de définir l’Ethereum, ou eth, il faut savoir qu’elle fonctionne sur la base de la technologie blockchain. Pour rappel, cette dernière est une base de données décentralisée qui permet de stocker et d’échanger des informations ou de la valeur sur internet de façon sécurisée et transparente. 

Son existence est possible grâce à la chaîne de données échangées par les utilisateurs, d’où son nom “chaîne de blocs”. C’est le moteur de la technologie des cryptomonnaies.

L’Ethereum en détail 

L’eth est l’une de ces Blockchains, elle possède sa propre cryptomonnaie appelée également Ethereum ou Ether. Elle est, en ce moment, considérée comme la deuxième plus populaire après le bitcoin. 

L’ether a été lancée en 2015 par un développeur russo-canadien, au nom de Vitalik Buterin. Il souhaitait créer une blockchain qui se différencie du Bitcoin. En effet, l’eth permet de développer des applications décentralisées, à l’inverse du Bitcoin, qui se focalise uniquement sur le paiement d’un tiers à un autre. Des dizaines de milliers d’applications sont développées sur Ethereum dans les domaines de la finance, l’assurance ou encore, l’immobilier.

Tout savoir le fonctionnement de l’Ethereum 

L’Ethereum, bien que différente, s’inspire de la structure du Bitcoin. En plus de faciliter la création d’applications, l’eth permet de créer ce qu’on appelle des “smart contract”. Ces derniers sont des contrats qui s’exécutent selon des paramètres prédéfinis. Ils sont automatiques et facilitent l’application des conditions sur le réseau. 

Entre autres, dans le cas d’une location immobilière, par exemple, le contrat peut stipuler qu’un impayé entraîne une majoration de 5% du loyer, celle-ci serait donc réalisée automatiquement le mois suivant. La cryptomonnaie, Ether, circule via ce qu’on appelle le minage.

Qu’est ce que le minage ?

Le minage est un procédé de validation des transactions effectuées dans la blockchain. Il représente une opération qui permet de vérifier les transactions réalisées dans la Blockchain en les chiffrant et en les enregistrant par blocs (comme une phrase ou un paragraphe dans un texte, par exemple). Les personnes (physiques ou morales), qui valident ces opérations par des calculs mathématiques, sont appelées les “mineurs”. 

Les “mineurs” sont en compétition pour être les premiers à valider et enregistrer les transactions dans la Blockchain, ce qui leur permet de gagner de la valeur en cryptomonnaie. C’est une étape clé de la blockchain. L’Ethereum étant une Blockchain publique, fonctionne grâce à un algorithme qu’on appelle “protocole de consensus” qui s’assure que les mineurs s’accordent sur une seule et même version de données dans celle-ci.

Comment investir dans l’Ethereum ?

Tout d’abord, il est important de rappeler que tout investissement présente un risque et qu’il faut investir dans la mesure de ses moyens. Pour investir dans l’Ethereum, il faut acquérir des ETH (des parts). Pour cela, il vous faut un portefeuille ou un wallet dans lequel vous pourrez stocker ces ETH.

Depuis ce portefeuille, vous pourrez surveiller l’évolution du prix de l’Ethereum et décider si vous souhaitez encaisser ou vendre vos investissements, comme à la bourse. Vous savez tout, désormais, sur cette cryptomonnaie et tout l’univers (qui peut paraitre complexe au départ) qui l’entoure. Vous voilà prêt à investir dans l’Ethereum !

1 comment on “L’Ethereum, l’avenir de la blockchain ?”

  1. Pingback: Metaverse Exchange : comment parvenir à en acheter ?

Ajouter un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.