Tout savoir sur l’Ethereum et l’univers de cette cryptomonnaie

L’Ethereum représente aujourd’hui la deuxième monnaie virtuelle avec la plus importante capitalisation de toutes les cryptomonnaies réunies. Fondée en 2015 par le développeur Vitalik Buterin, l’eth était, initialement, cotée à quelques dizaines de centimes. Sa valeur a fortement augmenté, puisqu’elle s’élève désormais à près de 500 milliards de dollars. 

Une création proche de celle du Bitcoin ?

Lancée en 2015, cette cryptomonnaie n’a pas été créée pour être de l’argent virtuel. Le but de ses fondateurs était surtout de créer une plateforme informatique. À l’échelle mondiale, cette dernière est décentralisée et opte pour la sécurité et la mise en place de blockchains. Les blockchains permettent de conserver et transférer les eth vers de multiples applications. 

Constituant un moyen d’investissement et de stockage de richesses important, l’Ethereum est, comme le Bitcoin, utilisé pour envoyer de la valeur ou en recevoir. Et, ce, sans passer par une banque intermédiaire. Comme ce dernier, il s’agit d’un projet open source qui n’est pas réservé à une personne seulement. Une connexion Internet suffit à interagir avec l’ensemble du réseau. 

Ce réseau constitue l’un des plus grands et des plus actifs au monde. Les développeurs œuvrent pour la construction d’application sur Ethereum dans ces principaux domaines : 

  • la finance,
  • l’immobilier,
  • le cloud,
  • le divertissement

Cela est permis grâce aux smart contracts, qui permettent le développement d’applications relativement complexes. Ces derniers sont instaurés selon des paramètres définis et facilitent l’application des conditions sur le réseau de l’eth. Grâce à ces derniers, les applications en question peuvent s’exécuter exactement comme elles ont été programmées. Tout cela, sans fraude, ni arrêt et interruption. 

Les smart contracts s’activent automatiquement lorsque les conditions sont remplies. Ils sont semblables aux contrats classiques sur papier, mais, en version numérique. Il convient désormais de voir comment est-il possible de se procurer cette cryptomonnaie qu’est l’eth. 

De quelle façon acheter l’Ethereum ?

En premier lieu, il convient de garder en tête que tout investissement n’est pas sans risque. De ce fait, il est crucial de considérer ses moyens et de ne pas viser trop grand. 

Ensuite, il suffit de créer un compte sur une plateforme de cryptomonnaie, telle que Binance. Ainsi, il vous sera possible d’acheter des eths, par virement bancaire ou par carte. De nombreux acteurs existent en France, comme les courtiers ZeBitcoin et CoinHouse. Vous retrouvez également les exchanges Zebitex et Savitar. 

Ces derniers permettent aux citoyens français d’acheter sur des plateformes étrangères, dont certaines sont particulièrement plus ergonomiques que d’autres. Toutefois, les commissions, quant à elles, vont varier selon la plateforme utilisée. 

Une fois l’achat effectué, il est tout à fait possible de conserver les eths dans un wallet (portefeuille électronique) ou bien chez l’exchange où l’achat a été réalisé. Cela vous évitera d’être victime de piratage, bien trop souvent repéré sur les plateformes de cryptomonnaies. Le wallet est constitué d’une clé privée, dont seul le propriétaire de celui-ci la connait. Il est également constitué d’une clé publique, qui, elle, est connue et concerne une adresse Ethereum. 

 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.