VGP engin de chantier, chargeur, télescopique : Vérification générale périodique du matériel de BTP

Les chargeurs frontaux, les télescopiques et plusieurs autres engins de travaux publics, de manutention et de levage sont concernés par les vérifications générales périodiques.

Tout savoir sur la vérification générale périodique du matériel de BTP

Souvent comparées au contrôle technique des véhicules légers, elles représentent une obligation faite par la loi afin de garantir la sécurité des salariés. Mais que désignent concrètement les VGP et quelles sont leurs importances ?

Qu’est-ce que la vérification générale périodique

Le VGP (vérifications générales périodiques) est une évaluation saisonnière de l’état des engins, des machines motorisées et autres équipements en engins lourds d’une entreprise. L’arrêté du 1er mars 2004 a rendu obligatoire ce contrôle et prévoit que l’employeur est habileté à désigner des profils qualifiés en mettant à leur disposition, son équipement en vue du déroulement des VGP.
L’objectif de ces vérifications et de s’assurer de la bonne conformité des machines et de détecter toutes usures ou détériorations susceptibles d’entraîner un risque ou un danger pour l’utilisateur. Elles sont sanctionnées par un rapport d’intervention qui donne des détails sur l’état des engins, les éventuelles anomalies et défaillances constatées ainsi que leurs causes. Partant de ce document, l’employeur prendra les mesures idoines pour garantir la conformité des machines.
Ainsi, cette démarche s’inscrit dans le cadre du maintien d’un niveau de sécurité optimal au sein des entreprises de BTP afin de préserver la santé et la vie des opérateurs qui manipulent quotidiennement ou occasionnellement ces machines. Le parc matériel d’une entreprise BTP comprend de nombreux équipements avec des caractéristiques et fonctions particulières.
De ce fait, les dangers liés à leur maniement sont multiples et nécessitent qu’on y accorde une attention particulière. En tant que garant de la sécurité de ses employés, le chef d’entreprise peut mettre à leur disposition, à travers les VGP, des matériels de travail en bon état et prévenir ainsi les accidents de travail.

L’importance de contrôler ses engins pour la sécurité des salariés

Bâtiments et travaux publics, industrie, agriculture, collectivité territoriale… tous les domaines d’activité ayant pour point commun le recours aux engins lourds sont enjoints de passer périodiquement aux vérifications de leurs engins. Cette démarche obligatoire a de nombreux avantages dans le fonctionnement de l’entreprise.

VGP engin de chantier

Effectuer périodiquement les vérifications générales de son parc de matériel de chantier permet de continuer à exercer en toute sérénité ses activités, avec l’assurance d’être en conformité avec la réglementation.
En effet, les engins de chantier sont très divers et doivent chacun faire l’objet d’une vérification spécifique. Il s’agit par exemple des matériels de terrassement comme le tombereau, la niveleuse, le scraper, etc. Les tunneliers, les engins de forage hydraulique qui constituent des machines souterraines sont également concernés par les VGP.
La vérification de l’une ou l’autre de ces machines comme l’exige la loi est d’une importance capitale, car l’inspection du travail peut adresser à n’importe quel moment, une demande de vérification.
Cela peut arriver après un accident de travail ou dans des cas de défaillance avérée d’un engin. La non-conformité de l’entreprise après cette inspection peut entraîner de lourdes conséquences selon les prédispositions prescrites par la loi.*
En savoir plus sur la VGP engin de chantier avec l’entreprise de contrôle MC Levage

VGP mini-pèle

L’utilisation d’une mini pelle tractopelle est très fréquente dans les BTP pour réaliser les travaux d’excavation ou de terrassement. En cas de dysfonctionnement, elle peut s’avérer très dangereuse pour le personnel travaillant sur un chantier. Ainsi, les VGP des mini-pelles sont cruciales pour assurer d’une part de leur efficacité et performance, et d’autre part de la sécurité des équipes intervenant sur le chantier.
En effet, si la mini pelle n’est pas équipée d’une fonction de levage, la VGP n’est à effectuer qu’une fois par an. Dans le cas de la présence d’une fonction de levage en revanche, elle doit se faire tous les 6 mois. Il est également très indispensable de veiller à ces périodicités pour demeurer en conformité vis-à-vis de la réglementation afin de poursuivre ses activités en toute sérénité.

VGP chargeur frontal

La VPG des tracteurs avec frontal est renouvelable tous les 12 mois. Comme dans tous les cas, les vérifications peuvent être effectuées par une société accréditée et indépendante ou par un agent interne de l’entreprise BTP qui dispose des qualifications requises à cet effet. La vérification consiste en l’évaluation de l’état de conservation de l’engin. Plusieurs composantes sont donc vérifiées, notamment :

  • Les jantes ;
  • Les pneumatiques ;
  • Les lignes hydrauliques ;
  • Les marchepieds ;
  • Le levier de commande,
  • Les vérins, etc.

Cet examen d’adéquation obligatoire permet en effet de s’assurer que le chargeur frontal du tracteur est approprié aux travaux à réaliser.

VGP engin de levage télescopique

Les engins de levage télescopiques sont spécialement adaptés au secteur du BTP. Pour la garantie de la sécurité des équipes travaillant sur un chantier, ses vérifications générales périodiques sont indispensables tous les 6 mois. En effet, les engins de levage télescopiques (chariots frontaux, chariot à mât rétractable) subissent des répétitions d’usage sur de longues durées ou dans des environnements qui facilitent la corrosion.
De ce fait, un inspecteur du travail peut ordonner des vérifications régulières comme le lui autorise la loi. Il revient donc au chef d’entreprise de veiller à se tenir en conformité en procédant à des vérifications régulières.
En somme, dans la plupart des cas, les VGP sont indispensables pour veiller à l’état approprié du parc d’engins lourds d’une entreprise et de garantir la sécurité du personnel. Néanmoins, elles ne doivent être substituées à la maintenance ou tout autre entretien visant à maintenir les appareils en bon état.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.